Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘récolte d’olives’

Comme pour tous nos collègues la récolte de cette année s’avère catastrophique.

Tout a commencé par une mauvaise nouaison au printemps: peu de fleurs et encore moins d’olives.
Puis une forte grêle en juillet, relayée par une autre en octobre et une troisième ces dermiers jours.
Les olives meurtries se sont abîmées, puis les conditions athmosphériques ont provoqué des attaques de mouches exceptionnelles.
Heureusement la récolte de l’an passé fut tellement abondante qu’il nous reste un peu d’huile (toujours excellente), d’olives en saumure et pâtes d’olive. De quoi satisfaire nos fidèles clients pendant quelques mois.

Read Full Post »

Notre récolte est pratiquement terminée depuis le 20 janvier. Nous gardons simplement quelques arbres dans l’éventualité d’un redoux qui permettrait de mettre quelques kilos supplémentaires au sel.

Les analyses des dernières olives récoltées pendant le froid ont donné une acidité de 0,17% avec un indice de péroxyde de 5. Nous n’aurions pu espérer mieux. Pratiquement pas de baisse de qualité depuis la toute première huile de novembre (0,14% et 3,9).

Hélas nous avons essuyé de lourdes pertes. De nombreuses olives touchées par le gel sont tombées, ce qui signifie, pour nous qui recherchons une qualité irréprochable, qu’elles furent perdues.

Les 2 photos d’olives  ont été prises au même endroit. (cliquer dessus pour agrandir).


Sur l’une, on voit les olives perdues qui sont tombées dans l’herbe juste avant la récolte.

Sur l’autre, celles gaulées sur les filets qui recouvrent les précédentes, une heure plus tard. 

Nous avons malgré tout pu récolter 50Kg sur cet arbre qui devait en porter une centaine quelques jours plus tôt. Idem pour une cinquantaine d’autres…

Passez commande dès à présent ou achetez en ligne sur:
http://www.adolives.com

Read Full Post »

Il n’y a pas que dans les Alpes-Maritimes que les récoltes sont compromises:

Oliviers sous la neige

http://www.afidol.info/index.php

Read Full Post »

Article de Nice-Matin, paru le dimanche 22 novembre 2009

Arrivées à maturité avec deux bons mois d’avance, les olives 2009 sont charnues, brillantes et saines. Leur récolte vient de commencer dans les Alpes-Maritimes et, si le gel ne vient pas tout gâcher, tous les mouliniers s’accordent pour pronostiquer un millésime exceptionnel, tant en quantité qu’en qualité.

Cette culture a beaucoup régressé en un siècle dans notre département, mais les oléiculteurs demeurent légion. Ils sont encore près de 5000, essentiellement des amateurs qui entretiennent amoureusement quelques arbres sur des restanques familiales.

Il y a aussi une cinquantaine de professionnels, avec 300 000 oliviers recensés.

Une production de 3 000 tonnes
(…)

…Mais le réchauffement climatique se fait aussi sentir dans les oliveraies.

Les extrémités des branches d’oliviers se sentent même pousser des ailes comme au printemps, avec de nouvelles feuilles.

Cela ne viendra bien sûr pas hypothéquer la récolte : 3 000 tonnes d’huile espérées dans les A.-M., 400 tonnes d’olives de table et une cinquantaine de tonnes de pâte d’olive.

Mais c’est une nouvelle preuve d’un dérèglement que la nature traduit par des bizarreries dont elle a le secret. L’une des réponses à cet enjeu, c’est bien sûr le bio  !

J.-m. Chevalier

Read Full Post »