Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Agriculture Bio’

Pour que vos pêches et vos abricots ne soient pas véreux, vous devez poser nos pièges à glu Med Fly Stick contre la mouche méditerranéenne des fruits Cératitis Capitata, juste avant que vos fruits ne mûrissent.
C’est le moment! Consultez notre site:
http://www.adolives.com

Read Full Post »

Rejoignez le MDRGF

Pesticides et Parkinson

Une étude américaine montre que l’exposition aux pesticides Maneb et/ou paraquat par l’environnement (dans les 500m de la zone d’utilisation) augmente en moyenne de 75% le risque de développer la maladie de parkinson chez les personnes exposées. Le risque est maximum chez les sujets exposés jeunes chez qui le risque est multiplié par 2.27 suite à l’exposition à un de ces deux pesticides ou multiplié par 4.17 en cas d’exposition aux deux pesticides. L’étude complète : http://aje.oxfordjournals.org/cgi/content/abstract/169/8/919

Pesticides et cancers

Une étude brésilienne montre une relation entre les chiffres ventes de pesticides rapportés au nombre d’habitants dans 11 états et certains cancers ( prostate, lèvres, leucémies, larynx…). Les états ayant les plus fortes ventes de pesticides par habitant présentaient les plus forts chiffres de mortalité pour tous ces cancers . L’étude complète : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18838335

Read Full Post »

 La croissance verte est un leurre Par les temps (de crise) qui courent, l’économie mondiale se découvre une âme écolo. Mais derrière une certaine prise de conscience de l’urgence se cache surtout une stratégie (…) – 15 avril 2009 … voir lien:

http://www.biovignal.fr/index.php?pg=actualites

Read Full Post »

ADOLIVE intervient comme conseil dans des projets de développement durable oléicoles autour de la Méditerranée. Voir www.adolive.fr 

Femmes palestiniennes

Femmes palestiniennes

http://www.semainedudeveloppementdurable.gouv.fr/

Read Full Post »

Lettre d’information du MDRGF

Pesticides et cancer de la prostate aux Antilles… …et lancement de la Semaine sans Pesticides !

Une étude scientifique montre un lien possible entre l’exposition à certains pesticides et le cancer de la prostate aux Antilles ! Les scientifiques de l’équipe du Professeur Belpomme ont conduit une étude multifactorielle en Martinique et en Guadeloupe afin d’élucider les causes de la prévalence particulièrement élevée du cancer de la prostate dans ces îles (une des plus élevée du monde). L’étude, publiée dans le dernier numéro de la revue scientifique ‘International Journal of Oncology’, montre que les courbes d’augmentation des cas de cancer de la prostate divergent entre la France métropolitaine et les Antilles françaises depuis l’année 1983. Pour les auteurs, le fait que ces courbes ne soient pas parallèles suggère que, bien qu’il existe une certaine sensibilité génétique propre aux populations des caraïbes, ce facteur seul ne peut pas expliquer cette augmentation de l’incidence des cas de cancer de la prostate dans ces deux îles. L’étude montre par ailleurs clairement que la pollution des eaux est liée avec les zones de culture de la banane et que la population générale étudiée au milieu des années 1970 était contaminée par des niveaux extrêmement élevés de pesticides POPs comme le DDT, le HCH, l’aldrin ou la dieldrine. L’étude conclut que l’incidence grandissante des cas de cancer de la prostate en Martinique et Guadeloupe ne peut pas être liée à une modification des facteurs ethnographiques ou a un changement dans les modes de vie et suggère que des facteurs environnementaux, comme l’exposition intense et prolongée à des pesticides cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques peut causer le cancer de la prostate et que cette exposition pourrait être impliquée dans la croissance dramatique de l’incidence du cancer de la prostate en Martinique et Guadeloupe. Le MDRGF salue cette nouvelle publication et appelle le gouvernement à tout mettre en oeuvre protéger les populations antillaises des sources de pollution par les pesticides encore présentes dans les eaux et dans les sols contaminés par des décennies d’agriculture ultra-intensive. De plus le MDRGF souligne l’urgence d’une réorientation des politiques agricoler locales vers des formes d’agriculture biologique ou de production intégrée, réduisant totalement ou fortement l’usage des pesticides.

Pour avoir accès à l’étude complète : “Prostate cancer as an environmental disease: An ecological study in the French Caribbean islands, Martinique and Guadeloupe” D. Belpomme, P. Irigaray, M. Ossondo, D. Vacque, M. Martin International Journal of Oncology Volume 34 Number 4. 1037-1044. Avril 2009
http://www.spandidos-publications.com/ijo/34/4/1037

Read Full Post »

En Agriculture biologique, le seul moyen dont l’on dispose pour lutter contre les mouches des fruits est le piégeage massif.

Le Med Fly Stick, vendu par ADOLIVE est un piège à glu qui ne sèche pas au soleil et qui contient un phosphate d’ammonium qui attire les diptères. C’est un moyen de lutter contre:

  • med_flyLa Ceratitis Capitata, ou mouche méditerranéenne, qui attaque les agrumes, les pêches, abricots…
  • La Rhagoletis Cerasi, ou mouche de la cerise.
  • L’Aristella Longhaea, ou mouche de la figue

En savoir plus sur ces pièges sur http://www.adolive.fr/

Read Full Post »

Si l’huile d’olive est souvent consommée comme un alicament, il faut savoir que, pour lutter contre la mouche de l’olive, des traitements phytosanitaires sont fréquemment utilisés dans les oliveraies, à base de diméthoate  dont peut retrouver des traces dans les bouteilles proposées à la vente (Que choisir).

Mouche de l'olive sur piège Dacus Stick Bio

Mouche de l'olive sur piège Dacus Stick Bio

Informez-vous sur les risques encourrus par la consommation de pesticides en visitant le site : Mouvement pour le Droit et le Respect des Générations Futures

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »