Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 19 mai 2010

A propos des oliviers de Palestine, ce bel article qui me fait l’honneur de me citer:

« Pour nous, comme pour les poètes cités dans l’œuvre chorégraphiée, Mahmoud Darwich, Jacqueline Bellino et Stéphane Moreaux, l’olivier, arbre «patriarche», est également source d’inspiration. Cela, dans un paroxysme des plus poignants, puisqu’il est aussi (l’auteure l’affirme et l’appuie) une cavité non négligeable de violence et de conflits. Par là, nous atterrissons de suite sur une douloureuse plaie à jamais ouverte : la cause palestinienne, où l’extermination des oliviers est devenue une stratégie guerrière pour torturer un peuple colonisé. Sur ce point, nous remarquons encore un désordre dans l’unité narrative, car le discours devient forcément embarrassant quand nous abordons des problématiques tellement affligeantes, à l’intérieur de proses voulues effervescentes, et de corps désirés fantasmatiques. La feuille de l’olivier a le mérite d’inciter à la critique, en soulevant des points de vue analytiques. Il suscite le débat, car il est porteur de création et de réflexion. Soutenu par un travail technique et didactique indéniable des différents protagonistes, il donne à voir un angle de perception actuel. Les approches propres aux arts de la scène progressent et évoluent, cette réalité est déjà positive pour cet art d’abord citoyen. Alors, nous ne pouvons qu’encourager une pièce comme celle de Nawel Skandrani, car d’une manière ou d’une autre, elle fait avancer les pensées, en les diffusant… autrement. Selima KAROUI »

http://www.jetsetmagazine.net/culture/revue,presse/la-feuille-de-lolivier-de-nawel-skandrani-en-avantpremiere-a-madartcarthage.21.8927.html

Jacqueline Bellino, Les oliviers de Palestine, Editions du Cygne

Read Full Post »

Encore une!

Cela fait 3: trois médailles d’or en un an à Jacqueline Bellino pour ses petites olives de Nice du Domaine des Prés Fleuris:

  • Juin 2009: Concours départemental de l’AOP « Olive de Nice » récolte 2008/2009
  • Février 2010: Concours Général Agricole de Paris, récolte 2008/2009
  • Mai 2010: Concours départemental de l’AOP « Olive de Nice » récolte 2009/2010

Cultivés en Agriculture Biologique sous contrôle Ecocert, préparés au sel de mer selon les règles strictes du cahier des charges de l’Appellation d’Origine Protégée « Olive de Nice », ces fruits du « Cailletier », l’olivier du Pays-niçois, sont d’autant plus savoureux que nos oliviers ne sont pas irrigués. Les olives ainsi produites sont riches en anti-oxydants, oligo-éléments et vitamines, particulièrement en vitamine E. Elles conservent leur légère amertume naturelle et révèlent des arômes de fruits confits et de pain grillé.

Cette année, le jury de l’AOP Nice s’est réuni au restaurant « Les Viviers » du grand chef M.O.F. Jacques Rolancy, rue Alphonse Karr à Nice.

Les remises de médailles s’effectueront le dimanche 23 mai à 12H30 dans l’oliveraie des Arènes de Cimiez, sur le podium situé côté Musée Matisse, au cours de la journée des « Mai » consacrée à la promotion de l’AOP « Huile d’olive de Nice » et « Olive de Nice ».

Concours départemental 2010

NB:  C’est avec ces olives, en y incorporant quelques gouttes de notre huile d’olive de Nice, médaillée d’argent à Paris dans la catégorie « Huile d’olive de France-fruité mûr » toutes origines confondues, que nous élaborons nos délicieuses pâtes d’olive et tapenades.

Read Full Post »